L’Alimentation face au Stress et à l’Anxiété

Définitions :

Le stress: Réaction biologique mis en œuvre par l’organisme pour faire face à une sollicitation. Le stress est naturel, il nous permet de faire face à un danger ou accomplir une tâche. si le stress devient chronique (trop de stimulations extérieure) ça devient dangereux.
Les symptômes sont ; fatigue, trouble du sommeil, douleurs, maux de tête, troubles de l’alimentation, irritabilité, crise de larmes, perturbation de la concentration…

L’anxiété: État psycho-physiologique (désagréable) qui correspond à l’attente plus ou moins consciente d’un danger ou un problème à venir.
L’anxiété a plusieurs degrés : l’inquiétude < l’anxiété < l’angoisse < la panique
Les symptômes sont ; palpitations, tensions musculaires, sensation d’étouffement, sueurs, boule dans la gorge, insomnie, mal au ventre…

SGA: Syndrome Général d’Adaptation

Il correspond aux 3 phases de stress, allant du choc jusqu’au burn out.
1 – La phase d’alarme: Le corps se prépare à l’action, grâce à l’adrénaline ; qui va nous faire réagir vite.
2 – La phase d’adaptation / résistance: Le corps subit le stress et affronte le problème de face. Le cortisol (hormone du stress) augmente. La sérotonine se met en action pour stabiliser et calmer l’organisme face au désordre intérieur et aux comportements à risque.
3 – La phase d’épuisement: La sérotonine chute considérablement: c’est le signe que le stress prend trop de place et que la personne ne va plus très bien. A ce moment là, le cortisol va chuter, c’est signe de lâcher prise. L’épuisement est là, le corps abandonne: la personne a pris la décision de se reposer ou de prendre du recul face au danger.

Si le repos n’est pas mis en place rapidement, le burn out guette!

Le rôle de l’alimentation pour le cerveau

*Les nutriments essentiels pour le cerveau
Pour l’Energie :

– Le Glucose. (Le cerveau fait fait 2 % du corps mais consomme 20 % de l’énergie totale!)
Pour la croissance et le développement :
– Les protéines
Pour la création de neurotransmetteurs :
– Les lipides (50 à 60 % du poids du cerveau). C’est aussi le composants essentiels de la gaine de myéline (l’isolant qui permet la rapidité du message électrique dans le neurone). Les acides gras polyinsaturés (oméga 3 et 6) interviennent dans la régulation de la neurotransmission, la neuro-genèse, l’énergétique cérébrale et la neuro-protection.
*Les vitamines et oligoéléments essentiels pour le cerveau
– Magnésium : il participe aux échanges entre les cellules nerveuses
– Zinc : il contribue à la synthèse de l’ADN et augmente l’activité neuronale
– Cuivre : il joue un rôle important dans le développement des synapses (la région de contact entre 2 neurones)
– Vitamines B6 B9 B12 (B comme Brain) : elles facilitent l’assimilation de glucose, qui produit de l’énergie et maintiennent la myéline
– Fer : il transporte l’O², et oxygène le cerveau
– Vitamine D : Elle protège des maladies neuro-dégénératives comme l’Alzheimer et la sclérose en plaques.
– Iode : Il est présent l’hippocampe, la myéline et agit sur la Thyroïde
– Sélénium : Il protège les synapses

Le microbiote

Les probiotiques sont des « gentilles » bactéries ou des levures (Lactobacillus, Bifidobacterium, Streptococcus…) naturellement présentes dans le tube digestif. Ces micro-organismes vivants participent à différentes fonctions : la digestion, l’immunité, l’humeur et la clarté d’esprit et diminue l’agressivité.
si le ventre ne va pas bien, le cerveau peut virer au blues. Ou du moins être plus sensible au stress ou à la dépression.
Les Prébiotiques sont les micro-aliments qui nourrissent les probiotiques.

Les Aliments

Les aliments protecteurs émotionnels:
– Les fruits et les légumes
– Les épices
– Les noix et les amandes
– Le chocolat
– Le poisson
– Les céréales

Les aliment détracteurs émotionnels:
– L’excès de sucre
– Le sel
– L’alcool
– les acides gras transformés
– la viande rouge
– Le glutamate (dans les sauces et le bouillon cube non bio notamment)

Pour aller plus loin :

Un documentaire Arte sur le lien entre la qualité de l’alimentation et le cerveau
Une vidéo courte explique la différence entre probiotique et prébiotique
Bilans sanguins Juvenalis

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Résoudre : *
25 + 11 =