Définition:

La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d’un organisme vivant. C’est-à-dire: ça tourne pas rond!
Dans « maladie » il y a « mal à dit », ce qu’on a du mal à dire… Ce qui ne sort pas, ce qui n’est pas exprimé.

Comment ça se passe?

Au départ: tout va bien, mais la vie est remplie d’émotions,: des heureuses, des malheureuses, des colériques… Les mauvaises émotions perturbent notre aura et toute l’énergie qui nous entoure.
Il faut donc libérer ce trop plein d’énergies négatives régulièrement, si on veut qu’elles ne deviennent pas néfastes pour notre équilibre.
Voyez ça comme un réservoir. Plus le réservoir de mauvaises émotions se rempli, plus il risque de déborder. Quand il déborde, c’est la maladie.

Le principe est simple : si vous mettez un couvercle sur une émotion (peur, colère, injustice…), celle-ci peut resurgir sous forme de douleur ou de maladie. Et si vous relâchez cette émotion, voire que vous réglez votre problème à la source, le mal disparaît. Alors, l’idée n’est pas d’arrêter de se soigner, mais plutôt de profiter de ce message pour s’interroger sur soi et de se donner toutes les chances pour que la maladie ne s’aggrave ou ne revienne.

Quand les émotions sont tues, elle tuent. Nous sommes venus sur cette Terre pour apprendre. Notre âme vit un chemin d’évolution. Un apprentissage long, ou l’âme va nous aider à prendre conscience. Si les émotions débordent. Et qu’on ne le voit pas, qu’on ne fait rien pour y remédier, l’âme alerte… Énergétiquement; nous sommes patraque. Si nous ne le voyons toujours pas, l’énergie négative prend place dans le corps, et c’est la que la douleur arrive : j’ai mal au genou (je-nous), j’ai une angine qui m’empêche de parler (je l’ai en travers de la gorge), j’ai très mal au ventre (je ne digère pas ce qu’il s’est passé), j’ai mal aux pieds (je n’avance pas). Etc…
C’est la matérialisation de l’énergie dans les tissus.

Que faire?

1- Ecoutez votre corps: Chaque douleur, chaque muscle noué, chaque fatigue est un signe que votre corps vous parle: écoutez-le. Prenez-en soin, il va vous suivre toute votre vie.
2- Arrêtez de prendre du Doliprane pour tout et n’importe quoi. Interrogez-vous de la cause du problème, et essayez au plus possible, de résoudre la cause du problème, plutôt que de cacher le symptôme.
3- Prenez un rdv chez votre Kinésiologue. en kinésiologie nous avons des techniques pour exprimer ces émotions refoulées. Vous pourrez ainsi mettre en lumière cette colère, ce stress ou cette peur, et les faire fondre, comme neige au soleil. Grâce à la kinésiologie, nous allons dialoguer avec votre inconscient, qui nous guidera sur le chemin à prendre pour aller mieux, pour vous recentrer, et pour vous libérer de ce poids.

Pour aller plus loin…

-> Vous pouvez acheter dès à présent le livre très connu de Michel Odoul: “Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi“. Un livre très complet qui détail chaque partie du corps, avec chaque maux qui lui est relié, et leurs causes.
-> En attendant, ce site est vraiment exhaustif, il y a un index des maux en tout genre, et le thème auquel il est relié. C’est le Libération Psycho-émotionnelle.