La colère est une réaction générée par un sentiment intense de frustration, d’injustice ou d’offense.
La colère est une émotion juste, car elle donne l’élan de faire une action : réparer, se débattre, arranger la situation. Elle est là pour restaurer notre intégrité
Sans la colère, nous laisserions la situation s’envenimer.
La colère n’est donc pas une émotion négative. Il faut la reconnaître.

La Solution?

Ne pas affronter l’autre, et ne pas éviter le conflit en fuyant.
Autant que possible, discuter avec l’autre du problème en question.
Quelque chose qui n’est pas toujours évident à faire…
Il est fondamental de se faire entendre au plus tôt.
Quand quelque nous dérange un peu, elle nous dérange. Point.
N’attendez pas le point de rupture.

Bien observer votre météo intérieure et la prendre avec recul, permet de faciliter l’étape de relâchement.
Accepter cette émotion, c’est pouvoir la gérer avec douceur.

– Parler sans attendre de ce qui ne vous convient plus
– En cas de stress ou de colère intense, vous mettre à l’écart du tourbillon quelques minutes, faire 10 respirations douces en conscience, aide à reposer les tensions.
– Si vous ne vous sentez pas écouté, sortir de la spirale et s’éloigner des personnes toxiques…