L’Hypocondrie

En cette période de pandémie qui dure… dure… comme une 
petite éternité, où tout doit être désinfecté, lavé, aseptisé plusieurs fois par jour. Où nous sommes masqués comme de vulgaires robots; nous pouvons à tout moment virer dans l’extrême. Jusqu’au moment où la raison 
s’empare de nous, et où le moindre mal de cheveux peut 
être dû au virus du covid.

Mais hypocondrie, qu’est-ce que c’est?
L’hypocondrie est une phobie créée par l’inquiétude 
permanente d’avoir un problème de santé. Commençons par 
dire que c’est une peur naturelle. On a tous peur d’être 
malade.
Mais on peut parler d’hypocondrie lorsque cette peur 
devient irraisonnée et dure plus de 6 mois.
Elle correspond à une mauvaise interprétation de symptômes physiques 
qui créée des idées négatives, des angoisses, des  douleurs.
Le trouble physique angoisse.
L’angoisse augmente le trouble :
C’est un cercle vicieux qui peut pousser à la somatisation

La somatisation, c’est le processus (inconscient) qui 
transforme des difficultés psychologiques en troubles 
somatiques physiques: migraine, mal de ventre, 
rhumatismes, eczéma…

Comment faire?
-> Premièrement: Aller voir son médecin pour mettre de 
côté l’hypothèse d’un vrai trouble de santé.
-> Deuxièmement: Apprendre à lâcher prise avec des techniques de méditation, de relaxation, de sophrologie, ou de thérapie crânio-sacrée.
-> Troisièmement: Ressentir quand douleur arrive. Noter les 
moments où elle arrive, pour en trouver la cause
-> Quatrièmement: Apprendre à gérer la cause pour 
désamorcer la douleur / l’apparition du trouble

L’hypocondrie est aussi une maladie, ne la laissons pas s’installer.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Résoudre : *
17 − 3 =